Tag

Gilles Namur

Montpellier Méditerranée Métropole, plus grande métropole d’Europe à mettre en place la gratuité des transports en commun

By Mobilités

Après trois ans d’expérimentation de gratuité partielle – tout d’abord le week-end, puis pour les mineur.es et les plus de 65 ans – la gratuité totale du réseau de transport pour tous les habitant.es de la métropole entre en vigueur ce jeudi 21 décembre 2023.

Les représentant.es de la ville de Grenoble sont présent.es pour échanger avec les élu.es locaux. Le modèle de la ville de Montpellier nous donne du recul sur la pertinence d’une telle mesure. Les effets de la gratuité du réseau le week-end, mis en place il y a trois ans, sont notamment très positifs sur le report modal.

Plus de 30 agglomérations l’ont déjà mis en place avec des effets immédiats sur les fréquentations et notamment celles des plus jeunes, qui voient leur autonomie décuplée.

C’est aussi une mesure sociale qui favorise les déplacements entre le cœur urbain des métropoles et le périurbain

Ceci vient renforcer Le dynamisme économique des centres-villes, notamment des commerces de proximité, qui font face à la concurrence des zones commerciales.

  • Dunkerque a vu sa fréquentation augmenter de 60% depuis 2018 (date de la gratuité), Niort de 23%.
  • La métropole de Aix-Marseille va lancer une étude pour la faisabilité de la mise en œuvre de la gratuité sur son territoire. Le coût estimé est de 250 millions d’euros. Une gratuité qui permettrait aussi de réduire les émissions de GES et d’améliorer la qualité de l’air. Des études montrant les bénéfices de la gratuité pendant les pics de pollution avaient déjà été réalisées.

Sur l’agglomération grenobloise, la mise en place d’une forme de gratuité partielle du réseau de transport, pour les plus jeunes, les plus précaires et le week-end par exemple, est financièrement envisageable dès aujourd’hui.

C’est une mesure qui permettrait d’expérimenter concrètement l’impact de la gratuité sur les fréquentations et le report modal.

La métropole d’Annecy a mis en place une gratuité sur son réseau de transport durant les vacances estivales. Le nombre d’abonnement à la rentrée de septembre était en 2023 supérieur aux années précédentes.

Nous demandons depuis plusieurs mois au SMMAG d’expérimenter une forme de gratuité partielle sur le réseau de transport, notamment le week-end, diminuant ainsi une des trois dépenses obligatoires des ménages.

Sur les 10 jours de gratuités prévu par le contrat entre le Smmag et la TAG le Président du SMMAG n’en a permis que 4. Nous avons également vu les mesures de gratuités liées aux épisodes de pollution disparaitre non pas du fait de la baisse de la pollution de l’air.