Biodiversité

Visite du projet d’arasement des merlons sur l’Étang de Haute-Jarrie : les réserves régionales au cœur de la préservation de notre biodiversité

By 16 novembre 2021No Comments

Grenoble Alpes Métropole gère deux Réserves Naturelles Régionales (RNR) sur son territoire : les Isles du Drac et l’Étang de Haute-Jarrie. Ces réserves de biodiversité très protégées, dont l’accès est réglementé, constituent des espaces privilégiés pour découvrir la nature.

Histoire de la Réserve

C’est la main de l’Homme qui a creusé l’Étang de Haute-Jarrie aux alentours du XIIIè siècle.
En l’absence d’interventions régulières, le plan d’eau tend naturellement à se combler du fait de l’accumulation de matériaux issus des plantes aquatiques ou des boisements riverains.

Sa richesse

L’Étang de Haute-Jarrie héberge une diversité remarquable d’habitats naturels pour un site de petite taille (env. 30 ha) : plan d’eau, roselières, prairies humides, boisements périphériques, mares, haies bocagères…
Il est historiquement un lieu de halte migratoire et de nidification pour de nombreux oiseaux, dont le blongios nain, qui niche dans les roselières du site. Les formations végétales abritent par ailleurs des espèces rares et protégées comme la gratiole officinale. Les insectes ne sont pas en reste avec la présence de nombreuses libellules et d’un discret papillon protégé, le cuivré des marais.

Le principal défi aujourd’hui est de préserver l’attractivité de la réserve pour la faune sauvage en gérant les niveaux d’eau et en évitant le comblement de l’étang.

Inscrivez-vous à notre lettre d'information !