Category

Média

[Tribune] Une Métropole d’Avance

By Média

Céline Deslattes

Co-présidente de groupe

Francis Dietrich

Co-président de groupe & Maire de Champ-sur-Drac

Le 28 juin, les électrices et électeurs ont fait le choix d’une Métropole
qui porte les transitions, une Métropole qui conjugue justice sociale et
climatique, une Métropole de la coopération territoriale, sociale, écologique
et économique.
Notre groupe de 37 élu.e.s souhaite accélérer le travail qui a été engagé
sous le mandat précédent pour garder une Métropole d’avance avec des
élus de tout le territoire : la Tronche, Grenoble, Saint-Martin-d’Hères,
Echirolles, Eybens, Champagnier, Vizille, Champ-sur-Drac, Seyssinet-
Pariset et Saint-Egrève. La vie à l’heure métropolitaine est une réalité.
Urbains, périurbains, rurbains : ensemble relevons tous les défis !
Aujourd’hui, défi climatique, fragilités sociales, territoriales et sanitaires
constituent les enjeux majeurs auxquels nous devons faire face
ensemble. Écrivons une nouvelle page de notre histoire, une Métropole
de gauche, citoyenne et écologiste qui fixe un cap ambitieux et garde
un temps d’avance.

[Communiqué] En vélo, comme en politique, quand on s’arrête de pédaler, la chute n’est jamais loin

By Média, Mobilités

Margot Belair

Florent Cholat

Pierre Bejjaji

Alan Confesson

Yann Mongaburu

Depuis quelques mois, la pandémie a fait exploser la pratique du vélo dans l’agglomération. À Grenoble, l’évolution de la pratique du vélo se situe entre 120% et 160% selon les jours et jusqu’à plus de 53% sur les équipements Chronovélo*

Ce jeudi 12 novembre, en comité syndical, le Président Mr Sylvain Laval a proposé de voter une réduction symbolique des abonnements Métrovélo de 50% jusqu’à la fin du confinement.

Élu·es issu·es du groupe Une Métropole d’Avance, nous avons proposé 2 amendements à cette proposition afin de marquer une politique ambitieuse pour le développement du vélo dans l’agglomération :

– Un amendement pour étendre cette offre promotionnelle pour la durée de l’état d’urgence sanitaire, incluant donc le temps du déconfinement (temps dont nous connaissons désormais l’explosion de la pratique vélo, bien plus que pendant le confinement où les habitant·es se déplacent beaucoup moins) ;

– Un amendement pour que le comité syndical s’engage sur la révision des tarifs Métrovelo, comme cela avait été préparé durant la précédente mandature par Dominique Flandin Granget ancienne Conseillère déléguée à la Politique Cyclable, en incluant des possibilités de gratuité notamment la première année

Ces propositions ont été rejetées par le nouveau Président.

Au cours d’un débat, nous avons également été surpris·es de voir ressurgir des débats remettant en cause le service Métrovélo, qui a pourtant fait ses preuves.

Sur ce dossier, comme sur d’autres, nous sommes inquiet de la nouvelle doctrine du Président Mr Sylvain Laval : « Il est urgent d’attendre ». Or en vélo, comme en politique, quand on s’arrête de pédaler, la chute n’est jamais loin. Le risque est réel que l’attentisme constaté ce matin à plusieurs reprises ne casse la dynamique observée depuis quelques années en matière de changement d’habitudes de déplacements.

* Chiffres observatoire des mobilités

Margot Belair

Florent Cholat

Alan Confesson

Pierre Bejjaji

Yann Mongaburu

22ème Rencontres Ciné Montagne

By Média

Du 3 au 7 novembre 2020

Les Rencontres Ciné Montagne c’est LE rendez-vous des films de montagne au cœur des Alpes, qui a su s’inscrire au fil des années comme un événement incontournable. Reconnu comme le plus important du genre en Europe, en termes de fréquentation, il rassemble chaque année plus de 20 000 spectateurs.

[Dauphiné Libéré] Grenoble : la piste Tempovélo des quais enlevée, « absurde » pour Éric Piolle

By Média, Mobilités

Mise en place à la sortie du confinement au mois de mai, la piste cyclable temporaire Tempovélo B sur les quais de l’Isère a été désinstallée ce lundi 2 novembre.

La Métropole et le Smmag (Syndicat mixte des mobilités urbaines de l’aire grenobloise) avaient annoncé son maintien jusqu’en octobre, mais le retour du confinement aurait pu laisser penser à une prolongation. Il n’en est rien.

Cette piste de vélo, qui avait réduit à une voie le quai Stéphane-Jay, avait été l’objet de critiques, face à la congestion automobile. « Nous prolongeons quasiment l’intégralité des tracés de Tempovélo, mais ce qui a été mis en avant sur cet axe, c’est qu’il y avait un impact lourd sur la circulation », indique ce lundi matin au Dauphiné Libéré Sylvain Laval, vice président de Grenoble Alpes Métropole et nouveau président du Smmag. « De plus, nous sommes sur un axe sanitaire stratégique pour le CHU Grenoble-Alpes. Et il existe une piste de vélo de l’autre côté des quais. Ce n’est pas comme si l’on enlevait tout. »

Côté mairie de Grenoble et sans surprise cette décision a suscité la réaction du maire Éric Piolle, interpellant Sylvain Laval sur Twitter.

// Lire la suite de l’article sur ledauphine.com

[LaGazetteDesCommunes] Un changement du mode de gestion des parkings afin de rendre le centre-ville plus attractif

By Média

La métropole, qui a repris les parkings de la ville-centre, veut inciter les automobilistes à quitter l’espace public.

Changement de noms, relookage du sol au plafond, meilleur éclairage, nouveau matériel de péage… les 21 parkings publics en ouvrage de la ville de Grenoble bénéficient depuis novembre 2019 d’une cure de jouvence. Par ailleurs, nombre de ces parkings se dotent de nouveaux services : bornes de recharge pour véhicules électriques, location de vélos électriques, espace et matériel d’entretien en libre service, point retrait de colis gratuit, etc.

Ce changement de braquet fait suite à la reprise en main par la métropole de la gestion des parkings, via la création de la société d’économie mixte à opération unique (Semop) Park Grenoble Alpes métropole, dont l’établissement public prend la tête. « Ce nouveau mode de gestion publique renforce la cohérence des politiques publiques de déplacements et leur articulation entre elles », estime Yann Mongaburu, vice-président métropolitain chargé des déplacements.

// Lire la suite de l’article sur le site LaGazette.fr

[France Bleu] Grenoble : foot et rugby main dans la main pour la gestion du stade des Alpes

By Média, Sports

Thierry Semanaz

Vice-président aux Sports

La nouvelle convention de gestion pour les dix prochaines années a été votée à l’unanimité ce vendredi au conseil métropolitain. Le FCG et le GF38 seront dans la même entité de gestion et apporteront chacun deux millions d’euros sur le projet.

Une convention a été signée par la métropole de Grenoble avec le groupe « Grenoble Alpes Sport », regroupant le FCG et le GF38 pour la gestion du stade des Alpes sur les dix prochaines années. La métropole de Grenoble a voté à l’unanimité cette union ce vendredi. Cela devrait permettre à la collectivité d’économiser 150.000 euros par an sur sur les 1,8 millions qu’elle dépense annuellement pour le stade.